A l’installation de Python, quelque soit la version, il faut être attentif à la joindre aux variables d’environnement système et/ou utilisateur.

Pour rappel, l’accès à ces variables se fait de la façon suivante :

Menu Démarrer > Ordinateur (clic droit) > Propriétés > Paramètres système avancés > Variables d’environnement :

  • Variables utilisateur pour [ l’utilisateur courant] > Variable “path”
  • Variables système > Variable “path”

Ici, dans les variables systèmes, pour la variable “path”, après installation de Python 2.7 et Python 3.6, j’ai les valeurs suivantes :

autres valeurs sous la forme valeur ; valeur ; … C:\Program Files\Python36\Scripts\; C:\Program Files\Python36\; C:\Python27\; C:\Python27\Scripts (la suite de valeurs ne se terminant pas par un point-virgule)

Ce sont les chemins que Windows trouvera tout de suite en invite de commande, si je lance les exécutables de mes 2 installations Python sans en indiquer le chemin (path) complet.

Si ces valeurs n’existent pas, par exemple en ayant oublié l’option “add python.exe to Path” à l’installation, je vous conseille donc de les ajouter.

Exemple pour Python 3.6 : C:\Program Files\Python36\Scripts\; C:\Program Files\Python36\

pip.exe se trouvant dans C:\Program Files\Python36\Scripts\ et python.exe se trouvant dans C:\Program Files\Python36\

Voici les copies d’écran de mes deux installations :

Pour Python 2.7

Par défaut, l’option “Add python.exe to Path” est désactivée !

Pour Python 3.6

“Add Python 3.6 to Path” coché, je choisis “Customize installation” pour par exemple vérifier que j’installe bien toutes les options

Ceci étant fait, je laisse Python décider du répertoire d’installation par défaut et j’ai indiqué à Windows mes variables d’environnement.

Il faut s’assurer ensuite que le gestionnaire de paquets pip est à jour

Vous vous rendez à la racine de votre installation, vous cliquez droit en appuyant sur la touche Shift. Vous cliquez dans le menu contextuel sur “ouvrir une fenêtre de commande ici” et vous entrez la commande suivante :

python -m pip install --upgrade pip

Cette manœuvre vous évitera pas mal de problèmes à l’installation de paquets ou modules.

Dernière remarque : la compilation des modules nécessite parfois la présence sur votre ordinateur de différentes versions de Microsoft Visual C++.

Toutes ces version ont suffi à résoudre cette problématique de compilation pour mes deux installations de Python. Toutefois, à l’installation d’un module avec pip, si une version de  Visual C++ est nécessaire et que Python ne la trouve pas, il vous l’indiquera.